Site Overlay

Comment ça marche?

Le mois d’essai

Avant de devenir membre à part entière de Bloum, nous vous proposons de faire un mois d’essai sans engagement. C’est l’occasion de tester le concept, nos produits… Bref, de voir si Bloum vous convient !

Pour ce faire, rien de plus simple :
1)  Vous vous inscrivez à la caisse du magasin comme membre temporaire ;
2) Après un mois, vous recevez un mail « To Bloum or not to Bloum ? », vous lisez attentivement nos statuts, prenez connaissance de notre charte, notre règlement d’ordre intérieur, etc. et vous vous décidez !  

Devenir coopérateur

Devenir coopérateur, c’est s’engager à respecter la charte de Bloum. Sur sur le plan financier, cela signifie que :

Chaque adulte du ménage achète une part à 100€ pour financer les investissements du magasin : aucun emprunt, aucun subside, tout est financé grâce aux parts des coopérateurs.

  • Chaque part peut être versée en plusieurs fois sur une durée d’un an maximum (2 X 50 € ou 4 X 25 €) ;
  • Pour les ménages ou les colocations, la deuxième part du ménage (s’il y a plus d’1 adulte dans le ménage) peut être payée la deuxième année qui suit l’inscription du ménage ou de la coloc). Les colocs achètent minimum 2 parts ;

Chaque « mangeur » du ménage paie une cotisation mensuelle : pour compenser les marges bénéficiaires réduites et couvrir les frais fixes du magasin (salaires, loyers, charges, etc.)

  • 10€ par adulte du ménage ou de la coloc (nous estimons qu’à partir de 70 € d’achats mensuels par personne au magasin, ce montant est déjà amorti)
  • 6€ par enfant de plus de 14 ans
  • 2€ par enfant entre 3 et 14 ans 

Remarque : les étudiants n’achètent pas de parts, ils paient seulement une cotisation mensuelle. 

Le statut de membre de soutien 

Le membre de soutien achète une ou plusieurs part(s) à 100€. Il ne paie pas de cotisation. Ce statut lui donne droit à 6 passages/an en magasin. 

Quitter la coopérative 

Ce serait dommage 🙁 mais c’est possible :

  • Vous pouvez devenir membre de soutien : vous restez coopératrice-coopérateur, vous laissez votre part, mais ne payez plus de cotisation (vous pouvez donc faire jusqu’à 6x par an des courses en magasin) ;
  • Vous cédez votre part à un nouveau coopérateur de votre choix : vous déménagez mais connaissez quelqu’un qui voudrait rejoindre la coopérative, vous pouvez alors lui céder votre part (pour plus de détails, voir nos statuts) ;
  • Vous démissionnez : pour ce faire, vous envoyez une lettre de démission au CA dans les 6 premiers mois de l’année comptable. Votre démission est effective lors de l’approbation par l’AG de la fin du premier semestre. Votre part sera remboursée l’année comptable suivante, à la valeur qu’elle aura dans le bilan de l’année sociale au cours de laquelle la démission a eu lieu.
A savoir
Aucun dividende ni plus value ne sera touché sur les parts de la coopérative (ce n’est pas du tout l’esprit du projet). Légalement, Bloum pourrait retarder le remboursement des parts en cas de situation financière difficile. La loi prévoit par ailleurs que le remboursement de la part soit diminué de la quote-part des pertes de la coopérative au moment de la sortie. Comme toute entreprise qui démarre, les premiers exercices de la coopérative risquent d’être déficitaires, ce qui n’a rien d’anormal… Il est donc plus intéressant d’attendre que la coopérative soit bénéficiaire pour en sortir!